Quels changements pour le FNE en 2021

Le FNE-Formation est un dispositif dédié à la formation des salariés placés en activité partielle ou activité partielle de longue durée. L’objectif étant de maintenir la continuité de l’activité des salariés face aux transformations liées aux mutations économiques et favoriser leur adaptation à de nouveaux emplois en cas de changements professionnels.

Or, dans le cadre de la crise lié au Covid-19, le gouvernement a décidé de renforcer ce dispositif du FNE afin l’adapter à la situation sanitaire actuelle, permettant de soutenir les entreprise directement impactées par cette crise et étant obligées d’avoir recours à de l’activité partiel afin de maintenir une certaine forme de pérennité.

Pourquoi avoir recours au FNE ?

Lors de la mise en place d’une activité partielle, certaines entreprises souhaitent profiter de cette période pour mettre en place un parcours de formation destiné aux salariés voyant leur activité réduite. L’objectif étant pour eux de continuer à développer les compétences de leur salariés pendant leur temps d’inactivité afin de maintenir/augmenter un certain niveau de compétence ou améliorer leur niveau d’employabilité en cas de licenciement ou rupture conventionnelle.

Quels changements depuis 2021 ?

Depuis le 1er Janvier 2021, toutes entreprises possédant au moins une activité partielle ou activité partielle longue durée (Hors salarié alternant) est éligible à ce nouveau dispositif. Il n’existe à ce jour aucune restriction lié au secteur d’activité ou au nombre de salariés d’une entreprise.

Cependant les actions de formations exigées doivent répondre à un parcours type afin de répondre à un besoin pédagogique permettant au salarié de monter en compétence. Ainsi on retrouve 4 types de parcours de formation :

  1. Le parcours de transition/reconversion, il permet de répondre à un besoin de formation pour les salariés souhaitant changer d’entreprise, d’activité ou de secteur d’activité. Permettant ainsi de l’accompagner dans sa transition professionnelle.
  1. Le parcours certifiant, destiné au salariés souhaitant acquérir de nouvelles compétences reconnues à travers des formations certifiantes ou diplômantes tel que des certificats de qualification professionnelles, des compétences socles (CléA), etc…
  1. Le parcours de compétence spécifique lié au Covid-19, permet de former les entreprises et leurs salariés quant aux différents changements lié à la crise sanitaire. Afin de maintenir la pérennité ou le développement de l’entreprise pour les mois à venir.
  1. Le parcours d’anticipation de mutation afin de prévenir aux évolutions technologiques (transition numérique, nouveaux outils) ou écologique selon le secteur d’activité.

D’un point de vue économique, la prise en charge des coûts pédagogiques par le FNE est dégressive en fonction de la situation (temps partiel ou entreprise en difficulté) et le nombre de salariés présents au sein de l’entreprise :

Quelle type de formations ?

Tout types de formation peut être pris en charge pas le dispositif FNE du moment qu’il répond à un parcours pédagogique. Il est donc possible de se former aussi bien en langue étrangère que de suivre une formation sur comment devenir manager ou cadre.

Les seules conditions existantes sont que la durée du stage ne peut pas excéder 12 mois, et que l’employeur lorsqu’il prévoit un parcours de formation, s’engage à maintenir le salarié au sein de l’entreprise pendant toute la durée de la formation.

Une formation peut être suivie hors du temps de travail, seulement lors d’un accord entre l’employeur et le salarié.

Published On: 15 mars 2021 / Categories: Non classé / Tags: , , /

Cet article vous a plus et vous souhaitez en savoir plus ?

Souscrivez à notre newsletter et tenez-vous au courant de toutes nos actualités.

Merci pour votre inscription
UNE ERREUR EST SURVENUE. VEUILLEZ RÉESSAYER PLUS TARD.