Pourquoi faire une formation sur la gestion du stress ?

Depuis quelques années déjà, le confort et la qualité de vie au travail sont l’un des critères les plus importants lors d’une prise de poste. C’est d’ailleurs pour cela que certaines entreprises sont à la recherche constante de la certification « Great Place to Work » attestant de l’intention qu’ils portent à leur collaborateur.

La qualité de vie au travail (ou QVT), peut se traduire par l’intérêt pour le poste, le sens des missions, la qualité de l’équipe qui nous entoure, mais aussi d’un point de vue plus personnel, de sa relation avec le stress au travail.

 

Celui-ci peut être extrêmement nocif s’il ne parvient pas à être géré en milieu professionnel.

 

Nous vous expliquons dans cet article Pourquoi faire une formation sur la gestion du stress, et quels sont les bienfaits de cette dernière sur votre vie professionnelle et personnelle.

 

Dans un monde actuel ou l’accès à la technologie est quasiment identique pour tous, la différence sur le marché s’opère par l’humain et sa capacité à se rendre de plus en plus performant de par sa motivation.

 

L’intérêt de suivre une formation gestion du stress est donc d’améliorer les performances des collaborateurs et donc de l’entreprise. Du point de vue humain, elle permet de générer de la motivation qui lui offre de l’ambition, de la confiance en soi lui permettant de s’exprimer en public sans craintes ni honte et surtout cela lui permet de grandir psychologiquement en lui apportant expérience et satisfaction dans le milieu professionnel.

formation sur la gestion du stress

1. Comprendre l’importance du stress

On parle de stress au travail lorsqu’une personne ressent un déséquilibre entre ce qu’on lui demande de faire dans le cadre professionnel et les ressources dont elle dispose pour y répondre.

A contrario, d’après de nombreuses études réalisées par les plus prestigieuses universités au monde tel que Harvard ou MIT, une bonne gestion du stress permettrait au salarié heureux d’être :

  • 2 fois moins malade
  • 6 fois moins absent
  • 9 fois plus loyal
  • 31% plus productif
  • 55% plus créatif

Que toute autre personne, soumise au stress.

Bien évidemment le stress est un sentiment humain qui permet à l’individu de se sentir vivant, mais celui-ci doit savoir être maîtrisé afin qu’il ne devienne pas parasite au quotidien.

2. Savoir déceler le stress

La première étape, qui n’est pas souvent la plus simple, est déjà de se rendre compte que nous sommes soumis au stress et de mesurer l’impact que celui-ci possède sur nous : notre corps et notre esprit.

Le stress peut se matérialiser de différentes façons selon les personnes et personnalités de chacun. Il existe différents signaux :

Les signaux physiques :

 

Se traduisant par des symptômes tels que l’augmentation ou la diminution de l’appétit, la consommation d’excitants, d’alcool, de tabac ou de médicaments en excès, l’hypertension artérielle, des problèmes digestifs et bien d’autres problèmes intracorporels.

Les signaux psychologiques :

Comme la nervosité, le fait d’être facilement irritable, l’anxiété, l’inquiétude, la colère, la frustration, l’amertume, la dépression, l’estime de soi négative et tendance à l’isolement, la crainte, la peur et enfin l’angoisse.

Vous vous en doutez, tous ses ressentiments et conséquences liées au stress ne vont pas de pair avec l’environnement de travail qui doit être un lieu sain et plaisant pour pouvoir éviter tout type de démotivation voir de burn-out.

3. Pourquoi se former à la gestion du stress ?

Il existe diverses raisons pour se former à la gestion du stress :

Premièrement, cela permet d’améliorer ses conditions de travail, et donc d’éviter le burn-out qui peut avoir des impacts psychologiques irrémédiables pouvant même se propager sur le physique et donc la santé du collaborateur.

Un stress intense au travail diminue les ressources cognitives et capacités de 50%. Ainsi en maîtrisant son stress, on augmente les performances au travail et on entre dans un cercle vertueux.

Moins de stress = Plus de motivation = Plus performant = Travail de meilleure qualité = Rémunération en conséquence = A nouveau + de motivation = Plus de confiance en soi…

La confiance en soi joue d’ailleurs un rôle important dans le milieu professionnel, il s’agit d’une qualité qui permet au salarié de se dépasser pour proposer un travail de meilleure qualité chaque jour. Mais cela a aussi un impact sur l’ensemble de l’équipe qui s’il le ressent se sentiront envahit par ce sentiment d’estime et de motivation leur offrant ainsi plus de confiance en eux également.

Le signal envoyé aux collaborateurs permet de dégager un sentiment d’appartenance à l’équipe et donc à l’entreprise de par la proximité et la solidarité de chacun.

Du point de vue du dirigeant, cela est un réel avantage car le sentiment d’appartenance permet la diminution du turnover et donc, de la baisse des coûts liés au recrutement en plus des bénéfices d’efficacité des collaborateurs.

Maîtriser son stress, c’est comprendre ses émotions et mieux les gérer pour améliorer sa qualité de vie au travail mais également sa vie personnelle étroitement liée pour beaucoup de personnes.