Connexion

Les diplômes sont-ils indispensables pour réussir dans la vie ?

diplome
Sommaire

Avoir des diplômes est indispensable pour réussir dans la vie, c’est ce que l’on nous répète souvent à l’école, à la maison ou dans les médias. Mais est-ce vraiment le cas ? Les diplômes garantissent-ils la réussite professionnelle et personnelle ? Quels sont les avantages et les inconvénients des diplômes pour réussir dans la vie ? Existe-t-il des alternatives aux diplômes pour atteindre ses objectifs ? Ici, nous allons tenter de répondre à ces questions en analysant les différents aspects de la réussite dans la vie, selon le type de diplôme, le domaine d’activité, le marché du travail et les compétences requises.

Les diplômes, un critère de réussite dans la vie ?

Les diplômes sont souvent considérés comme un critère de réussite dans la vie, car ils sont censés attester d’un niveau de connaissances, de compétences et de qualifications dans un domaine donné. Les diplômes sont également perçus comme un gage de crédibilité, de légitimité et de reconnaissance sociale. Avoir des diplômes est indispensable pour réussir dans la vie peut donc ouvrir des portes, faciliter l’accès à l’emploi, à la formation, à la promotion ou à la mobilité professionnelle. Les diplômes peuvent aussi influencer le niveau de salaire, le statut, la sécurité ou la satisfaction au travail.

Selon une étude de Harris Interactive réalisée en 2020, 76% des Français estiment que les diplômes sont importants pour réussir dans la vie, et 69% pensent qu’ils sont nécessaires pour trouver un emploi. Les diplômes les plus valorisés sont ceux de l’enseignement supérieur, notamment les diplômes universitaires (licence, master, doctorat) et les diplômes des grandes écoles (ingénieur, commerce, management, etc.). Ces diplômes sont réputés pour offrir de meilleures opportunités de carrière, de rémunération et de prestige que les diplômes de l’enseignement secondaire (brevet, bac, BTS, DUT, etc.).

Toutefois, les diplômes ne sont pas les seuls critères de réussite dans la vie, ni les plus déterminants. D’autres facteurs, comme les compétences, le réseau, l’entrepreneuriat, la passion, la motivation, la créativité, la personnalité, etc., peuvent jouer un rôle tout aussi important, voire plus, dans la réussite personnelle et professionnelle. De nombreux exemples de personnes qui ont réussi sans diplôme, ou avec des diplômes atypiques, le prouvent, comme Bill Gates, Steve Jobs, Xavier Niel, Richard Branson, Mark Zuckerberg, etc

Les diplômes, un obstacle à la réussite dans la vie ?

Les diplômes ne sont pas toujours un atout pour réussir dans la vie, ils peuvent aussi être un obstacle, voire un handicap, dans certains cas. Les diplômes peuvent en effet être source de stress, de pression, de frustration ou de déception, lorsqu’ils sont difficiles à obtenir, à valoriser ou à renouveler. Les diplômes peuvent aussi être un frein à la créativité, à l’innovation, à l’adaptabilité ou à l’autonomie, lorsqu’ils enferment dans des normes, des codes, des règles ou des schémas préétablis. Les diplômes peuvent enfin être un piège, une illusion, une tromperie ou une dévalorisation, lorsqu’ils ne correspondent pas aux besoins, aux attentes, aux envies ou aux réalités du marché du travail.

En effet, avoir un diplôme ne garantit pas forcément de trouver un emploi, ni de s’épanouir dans son métier. Selon le ministère du Travail, le taux de chômage des diplômés du supérieur était de 9,1% en 2019, contre 4,5% en 2008. Par ailleurs, selon l’Insee, 18% des diplômés du supérieur occupaient un emploi sous-qualifié en 2017, c’est-à-dire un emploi pour lequel un niveau de diplôme inférieur est requis. Ces phénomènes de chômage et de déclassement peuvent s’expliquer par la concurrence accrue, la saturation ou l’évolution de certains secteurs d’activité, ou encore par le décalage entre les compétences acquises à l’école et celles demandées par les employeurs.

Face à ces difficultés, certains diplômés peuvent se sentir découragés, démotivés, frustrés ou même honteux de leur situation. Ils peuvent aussi perdre confiance en eux, en leurs capacités, en leurs choix ou en leurs rêves. Ils peuvent alors se résigner à accepter des emplois qui ne leur conviennent pas, qui ne les valorisent pas, qui ne les épanouissent pas. Ils peuvent aussi renoncer à se former, à se reconvertir, à se réorienter ou à se réinventer. Ils peuvent enfin se couper de leur entourage, de leur réseau, de leur environnement ou de leur potentiel. Ils peuvent ainsi passer à côté de leur vie, de leur bonheur, de leur réussite.

Les alternatives aux diplômes pour réussir dans la vie

Les diplômes ne sont pas les seuls moyens pour réussir dans la vie, il existe aussi des alternatives, qui peuvent être complémentaires ou substitutives aux diplômes. Ces alternatives sont basées sur d’autres critères que le niveau de diplôme, tels que :

  • Les compétences : il s’agit de l’ensemble des savoirs, savoir-faire et savoir-être que l’on peut mobiliser dans une situation donnée. Les compétences peuvent être acquises par l’expérience, la pratique, l’observation, l’imitation, l’expérimentation, etc. Les compétences peuvent être certifiées par des dispositifs comme la validation des acquis de l’expérience (VAE), le compte personnel de formation (CPF), ou les badges numériques.
  • Le réseau : il s’agit de l’ensemble des relations que l’on entretient avec des personnes qui peuvent nous aider, nous conseiller, nous orienter, nous recommander, nous soutenir, etc. Le réseau peut être constitué par la famille, les amis, les collègues, les anciens élèves, les mentors, les partenaires, les clients, etc. Le réseau peut être développé par le bouche-à-oreille, les réseaux sociaux, les événements, les associations, les clubs, etc.
  • L’entrepreneuriat : il s’agit de la capacité à créer, à développer, à gérer et à pérenniser une activité économique, qu’elle soit individuelle ou collective, commerciale ou sociale, locale ou internationale, etc. L’entrepreneuriat peut être motivé par la passion, le rêve, le défi, l’opportunité, la nécessité, etc. L’entrepreneuriat peut être accompagné par des structures comme les incubateurs, les accélérateurs, les pépinières, les coopératives, les réseaux d’entrepreneurs, etc.

Ces alternatives aux diplômes peuvent permettre de réussir dans la vie, en fonction de ses propres critères, de ses propres objectifs, de ses propres envies. Elles peuvent aussi être inspirées par des exemples de personnes qui ont réussi sans diplôme, ou avec des diplômes atypiques, comme Bill Gates, Steve Jobs, Xavier Niel, Richard Branson, Mark Zuckerberg, etc.

Ce qu’il faut retenir

Les diplômes sont-ils indispensables pour réussir dans la vie ? Il n’y a pas de réponse universelle à cette question, car la réussite dans la vie est une notion subjective, relative et variable, qui dépend de la définition, de la perception et de l’évaluation que l’on en a. Même si certains pensent que d’avoir des diplômes est indispensable pour réussir dans la vie, mais ils ne sont pas le seul, ni le plus important. Les diplômes peuvent aussi être un obstacle à la réussite dans la vie, mais ils ne sont pas insurmontables, ni irréversibles. Les diplômes sont donc à considérer comme un moyen, et non comme une fin, pour réussir dans la vie. Il existe d’autres moyens, comme les compétences, le réseau ou l’entrepreneuriat, qui peuvent être plus adaptés, plus efficaces ou plus satisfaisants, selon les cas. L’essentiel est de trouver le chemin qui nous correspond le mieux, et de le suivre avec confiance, courage et persévérance.

emma
Emma Garcia

Emma est une passionnée du secteur de la formation. Elle a créé son blog il y a quelques années pour partager ses connaissances et son expérience dans ce domaine. Elle est diplômée en pédagogie et a travaillé comme formatrice pour de nombreuses entreprises. 

Articles similaires

Prendre RDV gratuitement avec un conseiller formation